officina
Programmation>Spectacles>Sad Sam / almost 6
 
  • jeudi 22 novembre à 19h30
  • vendredi 23 novembre à 20h00
 
  • Sad Sam / almost 6
  • Matija FERLIN
    Pula - Croatie

    > création 2009

    durée 60’

    chorégraphie et interprétation
    Matija Ferlin

    dramaturgie
    Katja Praznik

    scénographie
    Artikl
    Silvio Živković

    costumes
    Artikl

    conception lumière
    Urška Vohar

    collaborateurs
    Alexandar Nussbaumer
    Mauricio Ferlin
    Maja Celija
    Maja Delak

    coordination du projet
    Sabina Potočki


    production
    Emanat institute (Ljubljana).
    Ferlin (Pula).

    coproduction
    Chez Buswick (New York).
    Zavod Bunker (Ljubljana).

    soutien financier
    Région Istrie (Croatie).
    Ministère de la Culture - République de Slovénie.

    soutenu par
    Tanzquartier Wien.
    KulturKontakt Austria (artist-in-residence programme).

    soutien media
    Mladina in Radio Študent.

JPG - 1 ko

en coréalisation avec marseille objectif DansE, avec les soutiens de la Friche la Belle de Mai et de l’Onda - Office national de diffusion artistique

« Sad Sam » signifie littéralement en croate « maintenant je suis ». Matija Ferlin poursuit dans ce sixième opus les possibilités d’être et de percevoir le monde. Il s’attaque doucement aux représentations de l’enfance. Entre rires et regrets, angoisses et louanges. À se perdre avec plaisir dans une étrange classe folle où un jeune homme s’obstine avec tendresse à vouloir enseigner à un cercle d’objets inanimés. Rien n’est mort pourtant. Ni les noms et les nombres. Ni les animaux et les arbres. Et Sad Sam n’est pas triste, non, et l’on sait désormais que c’est même en croate une manière d’envisager l’instant. Une façon de conjuguer l’espace. Les mots, les minutes se suspendent puis s’envolent. Le temps ne passe plus. On (s’)aime devant lui. Au point d’avoir rendez-vous avec soi-même ou son imaginaire. Depuis l’âge d’homme et le réel, combien d’années ont passé ? Que sont devenus nos rêves dansants ? Qui parmi nous possède encore la force et le courage des écoliers ? Des questions brûlent. Des souvenirs remontent. Sad Sam n’est pas triste, non, il parle seulement, il cause en anglais, il joue à faire semblant et il le fait très bien. Que l’on voudrait aussi pouvoir mentir en vérité, et répondre présent à l’appel du jeu, aux mouvements et aux voix d’une mémoire sublime. Quand la danse s’allie violemment à la poésie pour faire enfin vibrer fantômes et anges, esprits et ombres, morts et vivants, et qu’elle plane bienveillante, au dessus de la triste réalité des choses. SB


MATIJA FERLIN

JPG - 1 ko

Cette programmation Dansem 2012 est la première venue à Marseille de Matija Ferlin

Né à Pula, Croatie, en 1982, Matija Ferlin est diplômé de la School for New Dance Development d’Amsterdam. Après avoir vécu et travaillé à Berlin, il retourne à Pula où il développe son travail autour de la recherche et de la réarticulation de différents concepts du spectacle vivant et d’autres media comme le court-métrage, la vidéo et l’exposition. Il a présenté son travail en Europe et en Amérique, dans de nombreux festivals parmi lesquels Impulstanz à Vienne, Spider Festival à Lyon, Young Lions, Gibanica à Ljubljana, Ex-Yu festival à New York, Rhubarb Festival à Toronto, Contemporary Dance Festival à Bogota. Il a collaboré avec des chorégraphes, des réalisateurs, des plasticiens et des dramaturges comme Ivica Buljan, Martin Butler, Christophe Chemin, Maja Delak, Luc Dunberry, Mauricio Ferlin, Ame Henderson, Aleksandra Janeva, Heinz Peter Knes, Matea Koležnik, Keren Levi, Karsten Liske, Maria Ohman & Claudia de Serpa Soares, Paul Mpagi Sepuya, Sasha Waltz, David Zambrano, Jasna Žmak et beaucoup d’autres. En 2010, son spectacle Nastup (Onformance) a reçu le Croatian Theater Award pour trois catégories ; meilleure réalisation chorégraphique ; meilleur spectacle de danse contemporaine et meilleure interprète féminine (Roberta Milevoj). New York V Magazine l’a annoncé en 2011 comme étant l’un des jeunes chorégraphes les plus prometteurs. Actuellement, Matija vit et travaille à Pula, Croatie.
Spectacles : Sad Sam Revisited (2004/06), Drugo za jedno (2007), Lucky between the mountains (2007), Sad Sam Almost 6 (2009), The Most Together We’ve Ever Been (2009 - en collaboration avec Ame Henderson), Nastup/Onformance (2010), Samice (2011) ;
Courts-métrages et vidéos : 4:48 (2003), Rework At The Freezing Point (2004), VUK Vorbild Und Kampf (2006) Iznad Oblaka by Nola (2009), Automatic Disco by Dogma (2010) ;
Expositions : Sad Sam Display (2004), Lucky is the Lion that the human will eat (2006), Pozdravite svoje doma ! (2007), Beauty Unrealized (2009), Differ & Repeat (2011).