spacer
spacer spacer
Présentation
~ La coopération internationale et la mise en réseau
~ Historique des actions de L’Officina
~ Organisation et production de Dansem
~ Le développement du public : actions de médiation
spacer spacer spacer
spacer
Accueil > L’Officina atelier marseillais de production > Présentation > Le développement du public : actions de médiation
spacer
Le développement du public : actions de médiation
spacer
Pour en savoir plus sur l’ensemble des médiations portées par L’Officina,
contactez-nous au 04 91 58 06 30 ou à médiation
.

Le développement du public est une préoccupation majeure de L’Officina :
des actions de médiations spécifiques sont régulièrement mises en place afin de permettre à tous ceux qui en ont le désir de découvrir la pratique artistique et la création contemporaine.
L’Officina souhaite créer un moment de rencontres, de partages et de plaisirs entre des artistes et le public, initiés ou confirmés à la pratique artistique, de permettre que la rencontre ait lieu entre « l’œuvre » et le public.

LES ACTIONS DE MÉDIATION :

Deux ateliers de pratique dansée ont été menés en 2008 :
- un atelier de pratique choréosophique sur les Corps Siamois avec Karry Kamal Karry.
Réflexion sur les corps siamois :Comment deux corps peuvent-ils évoluer dans un accolement volontaire ? Comment amène-t-on cet accolement, comment en sort-on ? C’est au travers l’exploration des ressources et des solutions propre à chacun, que l’atelier a été mené, permettant à chacun de mieux saisir et s’approprier le processus de recherche en tant qu’outil de travail.

- un atelier de pratique mené sur la mémoire du mouvement
dan le cadre du spectacle Indigo de Paco Dècina, les étudiants en option danse du Lycée Périer de Marseille ont été amenés à s’ interroger sur ces notions.

NOUS LE LIEU :projet inscrit dans le cadre du Contrat urbain de cohésion sociale 2008
Ce projet s’adresse prioritairement à des personnes nouvellement arrivées à Marseille en situation de difficulté sociale. Il s’agit à travers la mise en place d’ateliers artistiques musique, chant et écriture dispensés par des professionnels de créer un ensemble de compositions écrites et chantées. L’objectif étant que chacun des participants aux ateliers puisse à la fois restituer "son histoire" avec ses origines et la rendre "lisible" et "audible" au groupe et au public extérieur.
Pour en savoir +

HUIT MINUTES : un projet soutenu dans le cadre du Projet d’économie sociale et solidaire de la Caisse d’Epargne, 2007
Manon Avram et les jeunes de l’association Savoirs pour réussir
ont travaillé autour de l’image de soi et de la construction personnelle.
Le portrait est une manière pour le sujet, d’expérimenter le réel et l’imaginaire, de se voir et d’être perçu, de jouer avec son identité, sa particularité et aussi son étrangeté. Ce projet avait pour visées de rétablir une certaine confiance en soi et à prendre conscience de l’image que l’on donne à voir aux autres et en quoi elle résonne avec ce que l’on perçoit de nous-même. Les productions ont été montrées au public sous la forme d’une installation artistique.

ATELIERS DANSE, THÉATRE, CHANT ET VIDÉO : un projet soutenu dans le cadre du contrat urbain de cohésion sociale de Marseille

Dans le cadre du projet européen LIEUX IMAGINAIRES | SITES OF IMAGINATION et plus spécifiquement du projet de création de L’Officina La Grammaire d’Enos, quatre ateliers ont été proposés pour aborder le processus de création à travers la danse, le théâtre, le chant et la vidéo. D’accès libre et ouverts à tous, ces ateliers s’adressaient à tous ceux qui, néophytes ou amateurs, souhaitaient découvrir une pratique artistique, créer un échange avec des artistes, enrichir leur démarche personnelle, ou encore explorer de nouveaux horizons, en prenant part à une expérience d’initiation et de création artistique. Il s’agissait avec ces ateliers, de donner du plaisir, de transmettre des interrogations, des valeurs artistiques, des réflexions…, à des personnes qui pour des raisons matérielles ou symboliques en sont éloignées. C’était aussi pour les artistes associés au projet, l’occasion de rassembler des matériaux, de nourrir et partager leur démarche de création. Ce projet n’avait pas l’ambition de former des danseurs, acteurs, chanteurs ou réalisateurs, mais de créer à travers la pratique artistique une place pour chacun. Cette médiation répondait à une fonction de rencontre et à un principe de plaisir : partager une expérience intime et collective par la danse, le théâtre, le chant et la vidéo avec des artistes professionnels.

Pour en savoir plus sur l’ensemble des médiations portées : Le blog

AUTOUR DE IN MEMORY OF COMING
Workshop avec Mala Kline et Robert M. Hayden
Dans le cadre de la 10° édition du festival DANSEM et plus particulièrement de la présentation du projet européen LIEUX IMAGINAIRES | SITES OF IMAGINATION, L’Officina a proposé une médiation spécifique autour de la création In Memory of Coming des chorégraphes slovènes Mala Kline et Robert M. Hayden (danseurs pour Wim Vandeykeybus). Seize élèves en option danse du lycée Périer ont pu appréhender la création d’un point de vue sensible (par l’expérience de l’atelier), esthétique (par le spectacle) et relationnel (par la rencontre avec deux danseurs chorégraphes au parcours singulier). Nous souhaitions par cette médiation, établir des passerelles entre le temps scolaire et le hors-temps scolaire.


spacer
l'Officina les projets dansem studiofficina les artistes