officina
Programmation>Question de danse>Univers…l’Afrique
 
  • Chorégraphe(s), artiste(s)
  • Abou Lagraa
  • Univers…l’Afrique
  • KLAP Maison pour la danse
  • (Algérie/France)

La grande musicienne Nina Simone revendique tout au long de sa vie son statut d’américaine en même temps que son africanité. Nul doute qu’Abou Lagraa, français originaire d’Algérie, vive intimement ce même sentiment de double et indissociable appartenance. L’envoûtement rythmique de la chanson Westwind met en vibration un quatuor d’hommes, tous venus d’outre Méditerranée. Le transport musical est mis en parallèle avec les désirs ardents d’ouverture et d’expression de tolérance des jeunes algériens d’aujourd’hui, suivant une définition géopolitique inhabituelle vue d’ici : l’intuition du chorégraphe, nourrie par sa collaboration au Ballet Contemporain d’Alger, resitue le pays dans son lien naturel à l’étendue et la diversité du continent africain, comme une actualisation nécessaire à son dialogue avec le monde. Pour fendre les frontières issues de l’Histoire contemporaine, Univers… l’Afrique esquisse un corps musical nomade, qui peut voyager dans le même temps entre l’Orient, l’Afrique et l’Occident. Michel Kelemenis

chorégraphe et directeur artistique de la compagnie la baraka :abou lagraa/ assistante artistique et responsablepédagogique du ballet conteporain d’alger : nawal lagraa/ interprètes : ballet contemporain d’alger :abderraouf bouab ¬ oussama koudria ¬nassim feddal ¬ zoubir yahiaou/ création lumière : nicolas faucheux/costumes : michelle amet/musiques :nina simone ¬ organica remix ¬ masters at work /arrangements musicaux : eric aldea

production compagnie la baraka coproduction les gémeaux / sceaux / scène nationale ¬ agence algérienne pour le rayonnement culturel résidence de production 2009-2013 les gémeaux / sceaux / scène nationale résidence de création espace montgolfier ¬ davézieux communauté de communes du bassin d’annonay accueil studio maison de la danse de lyon artiste soutenu par la fondation bnp-paribas création première mondiale de univers… l’afrique ¬ pièce en deux parties avec 4 danseurs de la baraka et 4 danseurs du ballet contemporain d’alger ¬ les 3, 4 et 5 mai 2012 aux gémeaux / sceaux / scène nationale.