officina
Le Festival>L’Officina
 
L’Officina - atelier marseillais de production

Dès sa création en 1996, Cristiano Carpanini, directeur du projet, positionne sur le plan international, en activant ses rencontres, notamment transalpines. En 1998, conscient des difficultés de diffusion de nombreuses compagnies chorégraphiques sur l’ensemble du territoire, L’Officina décide de produire la première édition de Dansem, danse contemporaine en Méditerranée.
Dansem se renouvelle depuis tous les ans à l’automne à Marseille et en région.
Après plus de dix ans d’activité, les enjeux autour desquels s’est construit le festival dansem maintiennent et orientent les activités de L’Officina . Dansem, à Marseille, dans le département et dans la région est devenu une plateforme où les artistes chorégraphiques du bassin de la Méditerranée peuvent tisser des relations professionnelles.

- Développer les conditions d’émergence des artistes (principalement chorégraphiques) du bassin Méditerranéen.

- Elargir les visions proposées au public par l’invitation faite à des artistes d’autres latitudes qui recherchent et expérimentent autour de l’écriture chorégraphique, de la performance corporelle et de l’écriture scénique.

- Tisser ainsi des liens, des rencontres et des échanges entre l’Europe et le bassin méditerranéen.

Grâce à la complicité accrue des théâtres et directeurs concernés par les écritures contemporaines et ouverts à la diversité des approches des artistes du bassin méditerranéen, L’Officina , producteur du festival Dansem arrive après quatorze années de travail à composer une plateforme professionnelle d’artistes et d’opérateurs qui, nous espérons pourra créer d’autres synergies pour les années à venir et pour le temps fort de Marseille Capitale Europeenne de la Culture.

Depuis 2008, L’Officina, développe un projet de production artistique et de coopération culturelle, Miniatures Officinae , en partenariat avec plusieurs partenaires du bassin méditerranéen. Le projet est basé sur un véritable programme d’échanges entre artistes et opérateurs culturels dans le cadre de résidences dans un des pays partenaires. Nous souhaitons donc établir et enrichir des partenariats avec des artistes et leurs villes toutes reliées à Marseille et avec qui nous avons ou voulons nouer des relations artistiques et professionnelles pour donner jour, formes et sens, à notre projet itinérant de création. L’objectif est donc de bâtir une véritable architecture, dont l’originalité provient de la multiplicité des formes artistiques, de la représentation de visions très différentes données à voir au final dans un espace commun, de recueillir une multiplicité de visions masculines et féminines, de refléter et révéler la singularité de langages, écritures et poétiques à travers la présentation d’une œuvre particulière, une miniature. Après plusieurs étapes d’approches et de présentations des miniatures créées, l’objectif final de Miniatures Officinae est donc la mise en scène de la globalité ces représentations et de les présenter en 2013, au travers d’un parcours itinérant proposé au public, dans plusieurs espaces du territoire de Marseille Provence Capitale Culturelle, lors de l’édition Dansem.